SUPPORT FILMTRACKS! CLICK HERE FIRST:
Amazon.com
Amazon.co.uk
iTunes (U.S.)
Amazon.ca
Amazon.fr
eBay (U.S.)
Amazon.de
Amazon.es
Half.com
Glisten Effect
Editorial Reviews
Scoreboard Forum
Viewer Ratings
Composers
Awards
   NEWEST MAJOR REVIEWS:
     1. Incredibles 2
    2. Solo: A Star Wars Story
   3. Deadpool 2
  4. Avengers: Infinity War
 5. A Quiet Place
6. Ready Player One
   CURRENT MOST POPULAR REVIEWS:
         1. Star Wars: The Last Jedi
        2. Gladiator
       3. Blade Runner 2049
      4. Batman
     5. Thor: Ragnarok
    6. The Avengers
   7. Spider-Man: Homecoming
  8. Avatar
 9. Dunkirk
10. Phantom Thread
Home Page
Menu Options ▼
Comments about the soundtrack for The Perfect Storm (James Horner)

Edit | Delete
The Perfect Score
• Posted by: Etienne   <Send E-Mail>
• Date: Wednesday, September 6, 2000, at 2:02 p.m.
• IP Address: spider-wl053.proxy.aol.com

Quelqu'un m'avait dit "tu verras, c'est sa meilleure depuis TITANIC".
J'ai pu confirmer cette opinion dès la première écoute. THE PERFECT STORM renferme tout ce que j'espérais trouver dans un nouveau travail de James Horner dans son meilleur style musical, qui est celui que je préfère. Voulez-vous faire découvrir James Horner à quelqu'un qui ne connaît pas ? Voici le score parfait. "Tiens, ça c'est du pur Horner" résumera cet album. Mais pourquoi le résumer… car il mérite qu'on s'y attarde vraiment en prenant le temps de découvrir sa richesse intérieure.
Depuis APOLLO 13, j'ai toujours voulu que le Maestro compose une autre œuvre dans ce style, et pourquoi pas en mieux. Je ne sais pas si James m'a entendu, parce qu'il l'a fait !
Comme certains sites nous le laissaient comprendre, James Horner répète très souvent son thème. Est-ce pour autant de l'abus et du remplissage gratuit ? Je ne sais pas, parce que quand un thème si simple et efficace est si bien fait, pourquoi s'en priver ? Mais il ne faut pas s'inquiéter, il n'y a pas que le thème, qui, fidèle à la manière Horner, est en deux morceaux pouvant se séparer et se recoller avec aisance.
Le titre phare de l'album est "Coming Home from the Sea". Un long morceau (mais tous les morceaux sont longs), qui débute par le thème sans introduction mystérieuse ni élan freiné. Ceux qui pensent que c'est un chef d'œuvre n'ont peut-être pas tort. Et tout de suite on imagine la couleur de l'œuvre générale et l'avenir du 'Andrea Gail'. Un début d'action suspens surprend, avec des voix synthétisées remarquables. Puis le thème reprend calmement. Le calme avant la tempête ? Oui, mais la tempête hornérienne, le chaos symphonique introduit par une guitare électrique quasi saturée. Et le souffle du grand large nous emporte au cœur de l'océan, survolant le bateau de pêche. On l'imagine très bien fendre les vagues. L'orchestration est tellement riche que ce chalutier est accompagné par des cuivres exaltants, par de flûtes et des bois "joyeux" et par un piano virtuose. Le tempo n'est pas retenu et la musique est libre.
Dans THE PERFECT STORM, nous avons également de l'action. Certainement les meilleurs moments d'action de James Horner. Ce n'est pas cacophonique ou bruyant, mais dramatique. Pour faire une musique chargée mais intelligente pour des scènes vraisemblablement longues et compliquées à mettre en musique, il faut s'appeler James Horner (ou alors je change de goûts musicaux). Il n'y a vraiment que trois pistes d'action au sens vrai du terme. Toutes trois des mini chef d'œuvres. La première, "The Decision to Turn Around" commence par de grands accords typiquement hornériens, et on pourrait même se tromper et croire que l'on écoute son style symphonique pour dessins animés. La musique est instable et tangue, à la limite de nous donner le mal de mer (mais jamais le mal d'Horner…). Sidérant !! A ce moment là je m'imagine que le bateau va connaître les pires moments de sa vie. La piste suivante, "Small Victories", comporte son propre thème, à la fois action et gloire. Une merveille. Et c'est certainement "Coast Guard Rescue" qui nous offre le plus grand moment. James Horner nous raconte l'histoire du sauvetage en mer et nous explique combien cela est difficile et sans espoir. Il n'hésite pas à dramatiser à fond l'épreuve. Et c'est dans cette piste qu'il y a l'un des plus beaux passages de l'album : des trompettes alarmantes cassent le ton sur une reprise déclinée du thème. C'est à ce moment que l'on ressent la difficulté de l'action et que tout espoir est vain. Ce motif connu aux trompettes (cf Willow et Zorro) est une véritable thématique. Il intervient à espaces réguliers, puis la tension monte et James insiste dessus et le motif est hystériquement présent. Pas trop longtemps, heureusement, car notre cœur ne pourrait pas supporter plus longtemps une telle charge dramatique.
Quand je disais que le thème revenait très souvent, en fait, il faut faire exprès pour ne pas le remarquer, car il est présent dans toutes les pistes, et c'est surtout dans la troisième, "Let's Go, Boys", qu'il domine. Cette piste n'est d'ailleurs consacrée qu'au mélange des deux éléments du thème. Mais quand on écoute bien, il y a une progression, et la deuxième moitié est construite différemment. Dans tous les cas, c'est de la musique pour images. On peut facilement imaginer sur plusieurs plans l'Andrea Gail voguant, avec le creux des vagues…

Dans l'ensemble, THE PERFECT STORM est très original. Et pour ceux que ça inquiète vraiment, non il n'y a rien venant de Titanic. L'innovation est toujours présente, avec de nouveaux sons synthés, une nouvelle orchestration (James se permet même des petits éclats virevoltants de temps en temps, notamment dans les cordes et les bois) et une fraîcheur intense.
Même la chanson est très bien. Certainement sa meilleure chanson… Cela doit venir du fait qu'elle est interprétée par un gars (pour une fois).
Côté technique, il y a dix pistes, forcément assez longues (7'30 de moyenne). Le choix de l'enregistrement à Todd-AO Scoring Stage est un plus pour la brillance et la luminosité sans pareil de l'orchestre. Une véritable symphonie.
Pour moi, voici The Perfect Score.

Les détracteurs de James Horner vont se retrouver au chômage technique…

*****






Copyright © 1998-2018, Filmtracks Publications. All rights reserved.
The reviews and other textual content contained on the filmtracks.com site may not be published, broadcast,
rewritten or redistributed without the prior written authority of Christian Clemmensen at Filmtracks Publications. Scoreboard created 7/24/98 and last updated 4/25/15.